Le Nid des De la Chambre
Bienvenue par ici!
Surtout n'hésitez pas et entrez, on vous accueillera avec plaisir!



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement de Tania de la Chambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
_geoffroy_

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 03/04/2010
Localisation : Avec elle...

MessageSujet: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 15 Mai - 13:08


____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_geoffroy_

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 03/04/2010
Localisation : Avec elle...

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 16 Mai - 9:51

Aujourd'hui était un jour particulier, une cérémonie d'allégeance, une nouvelle vassale et pas n'importe laquelle... Sa soeur ! Il souriait régulièrement ce jour ci en y pensant, s'occupant de préparer le nécessaire pour accueillir les invités comme il se devait... Un mot passé aux palefreniers pour qu'ils puissent s'occuper de leurs chevaux, les gardes en leur donnant la liste des invités attendus, puis les cuisiniers pour le repas et les boissons qui seraient amené jusque dans la grande salle d'apparats. Ils n'allaient pas être extrêmement nombreux normalement, sa soeur n'aimant guère les grandes cérémonies ni même être trop entourée, juste ce qu'il fallait, ses proches et c'était parfait selon elle.

Les préparations allant donc bon train, il se rendit dans la salle d'apparats pour aider ses domestiques à la disposition du meublier, des différents sièges, laissant une partie de la pièce dénuée de meublier pour pouvoir effectuer la cérémonie. Il ne savait trop quand est ce que sa soeur arriverait, mais il fallait que ce soit déjà préparé à son arrivée, qu'elle puisse vivre pleinement ce tournant dans sa vie. Il avait appris à la connaitre et il l'appréciait énormément, c'était un peu sa chaire, du moins presque, et ils avaient un comportement assez fort tous les deux.. Ce devait être un trait de famille cela dit.

Sourire aux lèvres, il regarda la pièce se remplir, le banquet se préparant, de la charcutaille et de quoi désaltérer les inviter avec différents alcools, ce ne ressemblerait point à une fête, mais il fallait bien le nécessaire tout de même afin de ne manquer de rien. Il ne restait donc plus qu'à attendre sa future vassale, ainsi que sa vassale qui allait elle aussi refaire son allégeance ce jour ci, sans compter les invités et le Hérault...

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cahuete

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 16 Mai - 10:02

la blondinette avait laissé ses enfants en Bourgogne sous la garde de Caprysse et c'est a cheval, seule, qu'elle se rendit au domaine ou elle avait été invitée. Dami et Pierre suivraient sûrement, mais la demoiselle était par trop impatiente, avait prit de l'avance.

Tania se faisait Dame.

voila qui allait être comique a voir mais surtout une belle façon de la charrier par la suite... arrivée a la barbacane, le parchemin scellé reçu la veille lui permit de se faire ouvrir par les gardes, l'un même l'accompagna vers la salle ou l’anoblissement devait avoir lieu, avant d'y arriver elle s’enquiert tout de même d'un endroit ou se rafraîchir et arranger sa tenue, le garde, surpris, s’arrêta au milieu d'un couloir, les bras ballants, ne sachant que répondre...



[hrp]sans directives de presentation, me suis permise d'interagir avec des pnj, si ca ne plaît pas, mp IG, que je modifie Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 16 Mai - 20:35

Tania s'était levée aux aurores....
Arrivée la veille de Bourgogne, elle n'avait même pas pris soin de faire annoncer sa venue à Geoffroy. Qu'importe, il savait qu'elle ne manquerait pas ce jour.
Vint le moment du choix de la tenue...un dilemme !
Si Tania semblait élancée et sans défaut à première vue, sa grossesse avait laissé quelques rondeurs disgracieuses. Et il fallait porter une robe !
Voilà qui suffisait à la blonde pour que sa mauvaise humeur légendaire fasse son apparition.
Après un long moment et quelques crises de nerf plus tard, la blonde opta pour une robe aux couleurs sombres. Cela n'allait certes pas radoucir les traits de son visage, mais elle se devait de porter le deuil de son fils.

Tania se dirigeait à présent vers la salle d'apparat lorsqu'elle vit une Cahuete agitée et un garde interloqué.Un petit rictus se dessina au coin de ses lèvres.


Merci ! je m'occupe de la Dame !

Tania fit signe au garde de reprendre son service puis prit les mains de son amie, tout en se penchant pour lui donner une bise.


Tu as pu venir? Comme je suis contente !!!!
Tu cherches la salle ? c'est en face, je t'emmène? Oh tu voudrais peut être te rafraichir non? !


Tania indiqua à son amie la direction à prendre pour trouver sa chambre, un vrai dédale pour une blonde.... mais Cah trouverait sûrement.
Puis elle se mit en quête de trouver son frère... ce qui ne fut pas dur, il attendait tranquillement dans sa salle.



Ah Geoffroy, tu es là !

Elle se précipita dans ses bras pour l'embrasser

Je craignais être en retard mais je vois bien que non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Mar 17 Mai - 1:15

Pénélope constate qu’elle a cédé à un lourd sommeil. Doucement ses yeux s’entrouvrent, l’un après l’autre, luttant contre la lumière aveuglante du jour qui s’est levé puisque c’est son droit…Elle jette un œil à sa gauche sur son époux endormi et s’accorde la permission de se blottir contre lui. Si bien que la matinée est déjà bien avancée quand elle s’étire longuement avant de poser un pied à terre, le droit, le gauche la mettrait forcément d'une humeur de chien. Prenant grand soin de ne pas réveiller son Ours, elle l'embrasse doucement avant de rejoindre le baquet d'eau chaude dans lequel elle se glisse avec délice.
Vient après le moment qu'elle déteste, le choix de la tenue, rouge, bleu, ivoire......alors ce sera du noir, à la mode Louvresque, rehaussé de son collier de perles bling bling.

Quelques temps plus tard sur le chemin de Rochechinard, elle bénit le coche, le cocher, et la dextérité avec laquelle il conduisait la Duchesse en évitant les ornières sur le trajet la menant là où elle était attendue.

Pensées faisant, Pénélope ne bougeait pas la tête de peur de perdre ses perles et que son chignon dévie de son axe initial. Elle se contenta donc de regarder droit devant, oscillant de temps en temps la pupille sur la campagne alentour jusqu'à ce qu'ils arrivèrent enfin.
Dans un cliquetis de perles assorti à l'enjambée légère de ses pas, elle descendit de la voiture en s'appliquant consciencieusement à mettre en place chacun des pans de sa robe, celle qui en jetait encore un max à cette heure là de la journée, puis suivit le page qui la guida jusqu'à la salle de réception.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_geoffroy_

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 03/04/2010
Localisation : Avec elle...

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Mar 17 Mai - 23:43

Le Vicomte, en chef d'orchestre, dirigeait tout son petit monde tranquillement, jusqu'à ce que la salle soit fin prête. Léger sourire aux lèvres, c'est quelques temps après, n'ayant pas eu vraiment le temps de patienter, que sa soeur arriva. Se retournant alors en entendant sa voix, il lui sourit et l'enserra dans ses bras un instant avant de la relacher et lui sourire.

Il fallait bien que je sois là oui, sinon qui pour organiser cet évènement ?

Il la regarda en souriant avant de reprendre.

Ravi de te voir déjà présente, tu vas pouvoir accueillir tes invités et me les présenter comme ça ! ça me fait plaisir de te voir ici.

Il lui sourit de nouveau et tapota son épaule dans un geste fraternel, lorsqu'une autre personne fit son entrée, la Duchesse de Chateau Queyras, n'aimant guère l'appeler ainsi, il lui fit signe de se rapprocher d'un signe de la main et lui souhaita la bienvenue.

Bonjour et bienvenue Pénélope, heureux que tu aies pu trouver du temps pour assister à cette cérémonie et venir jusqu'ici !

Il se tourna vers sa soeur et la laissa prendre la parole au besoin, après tout c'était ses invités, il n'allait pas non plus leur faire causette longuement et faire oublier la reine de cette cérémonie à venir.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cahuete

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Mer 18 Mai - 0:01

point ne fallut attendre longtemps, que Tania apparaissait, elle lui indiqua la direction de sa chambre avant de filer dans la salle qui accueillerait son anoblissement.

la blondinette suivit donc la direction donnée, et arriva dans une chambre qui sembla avoir survécu a une guerre. des robes partout, rejetées dans tous les coins de la pièce, en chiffons.

Cah plaignait sincèrement la servante qui se devrait de ranger cela et elle était surprise du nombre de colifichets qui traînait, peinant a imaginer l'ange apocalyptique dans ce genre de tenues.

enfin, elle trouva un bac et une cruche d'eau encore tiède, elle prit un chiffon et se rafraîchit, repassant un coup de brosse dans ses boucles blondes puis choisissant une brosse plus dure, enleva la poussière de sa tenue d'amazone y ravivant le blanc et le cyan, ses couleurs fétiches.

Caprysse avait insisté pour qu'elle emmène une tenue digne de la cérémonie a venir mais la demoiselle avait refusé, elle voulait chevaucher vite, pas partir en carrosse, sans quoi elle aurait attendu ses amis.

Sa tenue a nouveau présentable elle ressortit de la chambre, repris le labyrinthe des couloirs pour arriver a la salle ou elle avait vu disparaître Tania.

Y entrant, elle aperçut Tania en compagnie d'un homme de belle stature ainsi que Pénélope qui l'avait précédée, voyant cela un sourire fleurit sur ses lèvres et elle attendit son tour pour saluer ses hôtes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damisella de Roanne

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Mer 18 Mai - 8:21

Après un arrêt d'une nuit dans une auberge, histoire d'évacuer la poussière de la route, de prendre un bain parfumé à nos herbes favorites, de sortir et défroisser une tenue pour chacun de nous, de souper en amoureux au coin du feu, de ....... ( tss censuré), de se faire coiffer, bref d'afficher une parfaite ducale attitude afin d'honorer la fière 45 qui allait recevoir un domaine,nous étions enfin arrivés.

Cahuete devait déjà être arrivée, ayant préféré s'y rendre à cheval; notre carrosse,armorié et confortable, étant plus lent en dépit de la vigueur des chevaux qui le tiraient.
Dernier coup d’œil à mon doux

Tu es superbe mon cygne, moi ça va?

Sur un sourire et un dernier baiser de mon époux, je tapote ma coiffure, saute allègrement en bas du coche. Plis réajustés, main délicatement posée sur le poignet de mon tendre, nous sommes prêts....
Un garde arrive en trottant, Pierre lui met sous le nez l'invitation et nous le suivons de corridor en corridor jusqu'à un salon.
Tadam! entrée des époux tous sourires dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Jeu 19 Mai - 4:04

A peine eut-elle le temps d'embrasser son frère que les premiers invités arrivèrent.

Son visage s'illumina lorsqu'elle aperçut Penelope. Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait vue...Elle s'avança vers elle pour la serrer dans ses bras et l'embrasser.


Ma Pene, qu'il est bon de te revoir ! toujours aussi radieuse !

Cah était là elle aussi, puis Pierre et Dami.... Elle leur fit signe d'avancer puis fit les présentations.

Cah, Damisella, Pierre, je vous présente Penelope une amie de longue date, et Geoffroy mon frère et notre hôte. Geoffroy, Pene, voici Cahuete, Damisella et Pierre son époux, de très chers amis aussi. Mais je suis sûre que certains d'entre vous se connaissent.

Tania n'était étrangement pas nerveuse, elle ne pensait même pas à la cérémonie, bien trop émue d'être entourée de tous ces êtres chers. Elle savourait l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philipe_de_massilia

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/05/2011

Feuille de personnage
Rang: Autre
Titres:
Age: 32

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Jeu 19 Mai - 8:24

Valence

L'escuyer aiguisait sa fidèle épée lorsqu'un bruit d'ailes le stoppa net.
Il jeta un coup d'oeil vers la porte et aperçu un pigeon.
Il s'approcha de lui, lui ôta le petit message qu'il avait accroché à sa patte.
Lui apportant quelques graines et de l'eau, il se mit à lire le velin.
Un grand sourire illumina le visage du vétéran.
Sans attendre, il prit quelques vivres, ses plus beaux habits, puis sella son cheval.
Il ne voulait rater cet évènement pour rien au monde.


Arrivée au Vicomté.

Heureux de ne s'être pas perdu, le cavalier, ayant demandé maintes fois sur son passage sa route à des marchants, arriva devant la porte du château.
Un palefrenier s'occupa rapidement de sa monture.
Phil enleva sa cape grise qu'il dépoussiéra du mieux qu'il put, puis demanda à se changer.
Une pièce lui fût offerte, et il se changea donc, se rinçant le visage par la même occasion.
C'est donc assez propre qu'il entra dans la salle où se trouvaient déjà nombre de convives.
Il fit un grand sourire à son amie Péné qu'il embrassa fortement.


Quelle joie de te revoir Péné, çà fait si longtemps.

Il salua respectueusement les autres invités puis s'approcha enfin de Tania.

Bien le bonjour Tania, tu es radieuse.
J'en profite pour te remercier pour ton invitation, elle m'a beaucoup touchée.
Je suis sincèrement ravi d'être ici aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damisella de Roanne

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Jeu 19 Mai - 8:31


Je salue courtoisement notre hôte

Vicomte, c'est un plaisir, je vous remercie de nous accueillir en votre belle demeure en cette occasion qui honore l'une des nôtres. .

Tania a l'air heureux et est très calme, allons donc, où est passé le tonneau de poudre? J'ai beau la regarder attentivement, je ne vois pas la moindre mèche qui dépasse; c'est à noter dans mes petites tablettes ça.


Merci de nous avoir invités, nous sommes ravis de partager ce moment avec vous Very Happy


Pene est superbe, je suis enchantée de la revoir et lui tends les mains, saluant d'un sourire son compagnon

Penelope, chère amie, comme tu es éclatante et ces perles, quelle splendeur. Ah il faudra que nous trouvions un moment pour bavarder, tant d'eau est passée au moulin depuis la dernière fois..

Une bise à Cah qui a pris le temps de se faire toute belle, un salut souriant à l'invité qui vient d'arriver, je récupère le bras de mon époux, comblée par sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erratum



Messages : 4
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Ven 20 Mai - 9:30

Il gravit lentement les marches, ses yeux scrutaient mais ne voyaient rien. L'homme qui montait les marches lentement comme si il essayait de retenir le temps. Son esprit était ailleurs...

Erratum n'était pas dans un état comme dirait son amie tania, de " papillon". Ses nerfs étaient à vif malgré son visage serein. Son esprit embrouillé par trop de souvenirs qui affluaient pendant la montée des marches. C'est vrai que chevaucher depuis depuis deux jours ne l'aidait pas mais le physique n'était pas le fautif mais son mental était ballotté par des sentiments divers et variés.

En entrant, il avait vu la demeure mais cela ne l ' intéressait pas. ce qui le faisait sourire intérieurement; c'était de se dire qu il allait voir le frère de Tania. Il avait un peu de mal à imaginer Tania avec un frère. Pour Erratum, Tania c'était une personne entière, pareil à un bloc de granit qui avait malheureusement la possibilité d'exploser à tout moment et de se reconstituer tel le légendaire phoenix.

Ses relations avec Tania étaient fort simples et comme toute chose simple avec les femmes, cela devenait très, mais vraiment très compliqué.

Oui, il arrivait à la dernière marche, mais pourquoi il se sentait toujours fautif, se sentir mécréant. Pourquoi quand il entendait dans sa tête le mot Tania, il pensait au bébé mort né qui n'était pourtant pas de lui. Il ne se comprenait pas et ne comprenait pas ses émotions. Dur d'être un homme...

Le valet qui l'avait aperçut de loin, lui offrit la porte et c'est ainsi qu'Erratum franchit le seuil et entra dans la demeure familiale De la Chambre. Comme d'habitude, Erratum n'avait pas mis de vêtement d'apparat, il préférait mettre des vêtements de qualité qui restaient toutefois pratique pour toute occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Ven 20 Mai - 10:09

Pour la première fois depuis la mort de son fils, Tania retrouvait un semblant de joie. Se retrouver parmi les personnes les plus chères à son coeur la comblait, et si insensible était elle, une larme vint perler sur ses joues.
Elle l'essuya d'un revers de manche, espérant que personne n'y ait prêté attention... et ce fut surement le cas, car voilà que Philipe fit son entrée.
Au diable les convenances ! Elle l'embrassa lui aussi. Après tout, il était son parrain de coeur et le resterait à jamais.


Mon cher Philippe, quel plaisir de vous revoir ! C'est moi qui suis touchée de vous voir ce jour !

Il semblait que presque tout les invités étaient là... hormis peut-être...
Tania espérait de tout son coeur le voir, mais avec toutes les méchancetés qu'elle avait pu lui dire dernièrement, la blonde n'y croyait pas vraiment.

Mais la curiosité l'emporta, il lui fallait guetter dehors, ne serait-ce qu'un instant.

Elle se tourna vers son frère


Geoffroy, si tu faisais servir un petit verre à nos invités? en attendant ?

Puis, se penchant vers lui, lui murmura au creux de l'oreille


Je m'absente un court instant, ne t'inquiète pas, fais connaissance, tu verras ils sont très gentils

Tania s'esquiva le plus discrètement possible, bien décidée à guetter au dehors. Elle se hâta dans les couloirs, et plus la sortie s'approchait plus son coeur battait. Supporterait-elle une nouvelle déception?

Elle s'arrêta net, se trouvant nez à nez avec un valet qu'elle congédia rapidement, et....


Erra... tu ... es ... venu?

Cruel dilemme ! Devait-elle jouer la froideur en restant égale à elle même, ou se jeter dans ses bras, ce qu'elle désirait plus que tout à l'instant même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erratum



Messages : 4
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Sam 21 Mai - 9:00

Une porte s'ouvrit et la blonde apocalyptique fit son entrée. Ses yeux s'écartèrent légèrement sous l'effet de la surprise sans doute, Erratum se dit que les siens avaient aussi fait le même mouvement. L'homme ne put que sourire devant son amie qui balbutiait devant lui.

Pour ne pas créer de tensions trop fortes et embarrassantes entre eux deux, Erratum s'approcha et lui fit la bise. Toutes les questions et les doutes qui avaient éclaté au moment de la montée des marches de l 'entrée, étaient mis vite faits dans un coin ténébreux de son cerveau.

Oui Tania, je suis venu puisque tu m'as invité à cette cérémonie d'anoblissement. Cela n'a pas été facile de prendre quelques jours vu le travail de formation que j'ai à faire pour remonter une caserne digne de ce nom.

D'un geste qui se voulait tendre et purement amicale, il lui prit la main et la serra doucement, et la regarde en souriant.

Bon c'est vrai que je me suis demandé si c'était une bonne idée de venir car si c'est pour me voir et que tu souffres intérieurement, ce n'est pas une chose à faire à une amie.

Laissant juste le temps de reprendre la respiration, il reprit

Mais je me suis dit que cette cérémonie pouvait faire évoluer ton regard sur moi. Comme tu l'entends je suis toujours foncièrement optimiste.

Puis il la regarde au fond des yeux.

Amène moi ou la cérémonie se déroule, je ne vais pas monopoliser la reine de cette journée alors que nombre de tes invités doivent t'attendre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Sam 21 Mai - 14:46

Une main tenant sa robe l'autre vérifiant l'état de son chignon aussi bling bling que ses perles, la Duchesse approcha à l'invitation de son hôte

Bonjour Geoffroy, je te remercie de m'accueillir à Rochechinard pour partager cet évènement
si important pour Tania

Sourire de circonstance mais néanmoins sincère avant de faire face à la Dame du jour


Ma Tania, c'est un grand bonheur pour moi d'être là aujourd'hui, ne sois pas nerveuse et profite de cette journée qui est la tienne.

Après avoir embrassé chaleureusement la blondinette, la valse des retrouvailles débuta avec son fidèle ami Philippe


Philippe mon ami, bonjour comment vas-tu ?....et toi Cahuète, contente de te voir également

Puis une flopée de souvenirs l'assaillit quand sa comparse de Fougères s'approcha et prit ses mains dans les siennes. Comme une fraiche cascade qui raviveraient tous ces moments passés ensemble, Pénélope lui répondit sans masquer une pointe d'émotion qui se dégageait dans sa voix

Dami, oui beaucoup d'eau est passée sous le moulin, et même si le moulin tourne toujours je n'ai pas oublié, j'ai mille choses à te raconter pour rattraper le temps perdu.... mais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Sam 21 Mai - 20:22

Tania restait immobile, face à Erra, le coeur battant.
La déception ne se fit pas attendre. Elle n'en montra néanmoins rien.
Qu'attendait-elle? Qu'il la serre dans ses bras, qu'il lui dise à quel point il regrettait ce qu'il s'était passé, qu'il lui avoue qu'il aurait aimé la retenir?
Et voilà que la blondinette s'était mise à espérer, encore et toujours, l'impossible. Puis de toute manière, un large fossé s'apprêtait à être creusé entre eux.

L'ange apocalyptique se ressaisit, toujours sans rien laisser paraitre, elle le gratifia d'un sourire de circonstance


Je suis très touchée par ta venue Erra, encore plus sachant tout le travail que tu dois fournir ces derniers temps.

Et voilà qu'il lui prenait la main, la regardait, lui souriait.... cruelle torture ! Comment pouvait-elle se concentrer sur ses propos?

Sache Erra, qu'il me suffit de penser à toi pour souffrir, alors inutile de te torturer l'esprit pour m'épargner, j'en ai pris mon parti. Quant à changer mon regard sur toi, je ne vois pas comment un anoblissement pourrait y parvenir. Avant ou après, Tania restera toujours Tania.

La blonde prit une forte inspiration. Et Erra lui rappela que des invités attendaient dans la salle

Oulla oui tu as raison, allons-y !

Une main accrocha un pan de la robe pour la relever, histoire de ne pas s'y empêtrer.... l'autre main dans celle d'Erra qu'elle entraina en hâte dans la salle.
Arrivée au milieu des invités, elle lui relâcha la main.


Je vous présente Erratum, ami languedocien.
Erra voici Cahuete que tu as déjà croisée, Damisella et Pierre de Roanne, Penelope de Montbazon-Navailles blablabla...(^^), Philipe de Massila et.... celui sans qui nous ne serions pas là, mon frère Geoffroy


Elle regarda tout autour d'elle, histoire de se rendre compte de qui pouvait encore manquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plumedange

avatar

Messages : 430
Date d'inscription : 02/04/2010
Localisation : Dans ses bras...

Feuille de personnage
Rang: Vicomtesse
Titres: Dame de Sauzet
Age: 18

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 5:38

*Oui, il valait mieux faire comme si la maitresse des lieux n'existait pas, bien sur, sauf qu'elle n'était pas aveugle, avait vu les préparatifs et les invités affluer.
Il y en avait qui avait bien de la chance, même les enfants n'avaient pas autant d'attention de leur père que cette bâtarde qui s'était découvert être sa sœur.
En revêtant sa robe, elle pensait au baptême de ses enfants qui depuis des mois devaient avoir lieu, en vain.
Elle qui avait dit vouloir que cela se déroule en février n'espérait plus, se contentant chaque dimanche de prier Aristote de les épargner encore un peu afin qu'ils ne rejoignent pas l'enfer.
Comme je le disais donc un peu plus tôt, elle revêtait une robe, rouge et or la robe, elle s'habillait de ses couleurs à elle, une noblesse qu'elle avait depuis le berceau et que même son époux oubliait.
Quelle tristesse d'être une inconnue pour la personne avec qui elle devrait vivre "dans le bonheur comme dans le malheur jusqu'à la fin de ses jours".
N'étant pas invitée elle avait bien l'intention de s'inviter elle même, après tout, n'étions nous pas dans son château?
Tout ce qui est à moi est à toi et tout ce qui est à toi est à moi, c'était cela le mariage, il fallait bien des compensations aux disputes, mais aussi au délaissement et au consentement d'un assouvissement du plaisir par une autre.
Oui, elle demeurait persuadée au fond d'elle que pas une femme n'aurait passé à son époux tout ce qu'elle lui avait passé, vanité?
Peut être, ou pas, chacun se fera son idée, en tout les cas, elle l'aimait son époux quoi qu'il en dise, quoi qu'il persifle sur elle.

Fin prête, rayonnante dans une robe qui ferait surement se tourner quelques têtes, elle se dirigea la tête fière et la démarche sure vers la salle d'apparat.
A peine eut t-elle passé les portes non sans s'être faite annoncer par les gardes qu'elle lança.*


-Bonjour et bienvenue à tous dans notre demeure!

Hé bien mon très cher époux, vous perdez vos bonnes manières que vous n'avez point convié votre épouse à cette cérémonie officielle au sein de notre domaine?
Ne me suis-je pas absentée assez longtemps en cette lointaine Guyenne que vous ne désiriez point m'avoir à vos côtés?

Quand à vous, Tania, je ne vous félicite pas non plus, vous invitez nombre de personnes dans ma maison et vous me laissez de côté, tststs, ce ne sont pas des choses qui se font vous savez jeune fille.
Je pense que suivre quelques leçons de savoir vivre en compagnie de mon époux à tête de moineau ne seront point de trop.

J'ose espérer, tous deux, que ce ne sont que des oublis.


*Un sourire de circonstance à Tania, alors qu'elle tourne son regard vers son époux auquel elle fait un baiser timide sur la joue tandis que sa main se pose sur son bras.
Dans la place la Plumette et tout cela en ayant habilement fait passé son message de mécontentement d'avoir été oubliée au sein même de ce lieu ou elle vit.
Quelle impolitesse...
Néanmoins, on pourra noter la façon aimable qu'elle a eut de dire les choses afin de ne pas refroidir la cérémonie, bien que cela ne lui aurait, pour l'heure, causé aucun soucis moral.*

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 6:09

Tania n'était point étonnée de voir enfin arriver l'épouse de son frère.... en toute logique, elle aurait même du se retrouver aux côtés de Geoffroy. En toute logique oui....
Chaque fois qu'elle avait pris soin de demander des nouvelles de Plume, le frère de la bastarde, soit dit en passant bastard aussi à la base... celui ci lui avait rétorqué qu'elle n'en donnait même plus.
Et voilà à la surprise générale une entrée des plus déconcertante pour Tania, qui se prit ces remontrances, bien tournées cela dit à la figure. Et bien soit.... bien que la blondinette eut préféré une entente cordiale entre elles, sa fierté en prit un coup. Qu'on lui fasse remarquer son impolitesse elle qui mettait toujours un point d'honneur à l'être le plus possible - hors crise de nerf bien entendu - eut pour effet de la refroidir. Et rancunière au possible, aucune chance pour que son avis change sur ses sentiments à son égard.
Mais - oui il y a toujours un mais - elle se devait de rester correcte, du moins en la demeure de son hôtesse.

Tania qui s'était fait une joie de rencontrer enfin sa "belle soeur", se retrouva en face d'elle.


Le bonjour à vous Plume.
Vous me voyez étonnée de votre entrée... surprenante. Bien sur que non, je ne vous ai envoyé aucune invitation, votre présence en tant que maîtresse de maison et épouse de Geoffroy était l'évidence même . Pour ce qui est des invitations, navrée de vous dire que je n'ai pas non plus envoyé de missive. Votre époux m'a demandé quelles personnes j'aurais aimé à mes côtés en ce jour, il s'est chargé du reste.
Maintenant s'il n'y a aucune communication entre vous, je vous serai reconnaissante de ne pas m'en tenir rigueur.

L'ange apocalyptique se retourna ensuite vers Geoffroy qu'elle foudroya du regard, ayant un peu de mal à garder son calme...
Elle se rappelait leur conversation.... notre famille par si.... notre famille par là.... sa famille oui ! Tania se demandait si elle avait toujours envie d'en faire partie. Pour l'heure, il lui fallait se calmer. Aussi préféra t-elle sortir avant d'embrocher quelqu'un



Mes dames, messires, veuillez m'excuser mais je vais prendre l'air !

Elle se retira en hâte, non sans claquer la porte derrière elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plumedange

avatar

Messages : 430
Date d'inscription : 02/04/2010
Localisation : Dans ses bras...

Feuille de personnage
Rang: Vicomtesse
Titres: Dame de Sauzet
Age: 18

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 6:30

*Plume regarda stoïque la sortie de la demi-sœur qui fut bien plus remarquée que la sienne, pour comble c'était le centre d'attention et qui plus est, la cérémonie ne pouvait avoir lieu sans elle.
Bon, fallait maintenant se demander que faire face à un tel tourbillon, pour sur elle avait des gênes du Vicomte, sans nul doute.
Mais quelle idée de prendre la mouche face à des paroles qui n'étaient nullement accusatrices.
Fallait tenter l'humour, sans espérer une seule seconde que sa moitié ne le prenne avec le sourire.*


-Mon cher, vous êtes sur qu'elle n'a pas un quelconque lien de parenté avec moi?

*Un sourire, alors qu'elle s'efface dans une révérence.*

-Je vous prie de bien vouloir m'excuser chers invités, mais il semblerait que la future dame soit quelque peu sur les nerfs.
Je vais tenter de rattraper cette damoiselle avant que Dauphiné n'arrive, en attendant profitez en pour vous installez.


*Sur ces mots, se mordant doucement les lèvres, elle quitta la salle en quête de Tania, n'ayant aucune idée d’où elle avait pu aller, ne la connaissant pour ainsi dire, pas du tout.
Elle se dirigea vers les portes du château, à défaut d'une meilleure idée, espérant l'y trouver,.*

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damisella de Roanne

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 7:19

Je sursaute en entendant les propos de ce qui parait être la Dame de céans, qu'elle fasse des reproches à son époux, même s'il est du plus mauvais goût de le faire publiquement, c'est après tout leur affaire. Mais s'en prendre à Tania, qui visiblement n'a aucune responsabilité dans cet imbroglio, je n'apprécie pas du tout, mais pas du tout..........

Reculant d'un pas, je prends mon époux à part, murmure à son oreille..


(Vous aimeriez bien savoir quoi hein, vilains curieux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cahuete

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 8:30

virevolte a saluer les invités arrivants, quand enfin la porte s'ouvre sur une ravissante blonde, qui semble laisser éclater un courroux dont on apprend très vite la teneur

la maîtresse des lieux avait été écartée de la cérémonie.

le drame domestique, a l’échelle nobliotte et en présence d'autres nobles, la blondinette ne put s’empêcher d’étouffer un rire, rien qu'a voir le maître de maison rappelé a l'ordre, rire qu'elle oublia vite quand icelle s'en prit à Tania.

qui était donc cette péronnelle sûrement née avec sa cuillère et sa timbale en argent gravée d'armoiries qui osait faire des remontrances a quelqu'un qui donnait sa vie pour protéger celle des autres?

en un instant, Cah se rappela combien elle maudissait cette noblesse oisive qui pensait que porter de beaux habits les mettaient au dessus des conditions d’êtres humains...

l’échange prenait fin, l'ouragan apocalyptique quitta la salle en claquant la porte, la péronnelle aigrie suivit de peu, pour la chercher après avoir lâché un mot d'excuse pour Tania, comme si c’était cette dernière en cause...

la demoiselle se retourna vers ces ducaux amis, les voyant dans une conversation a mi voix et assurément privée...

elle prit la parole, devant tous, apostrophant le seigneur des lieux:


eh bien mon seigneur, semble t-il que vous ayez ordre a remettre a votre maisonnée! et si votre Dame a le caprice aussi facile qu'elle n'a la langue pendue pour vous dénigrer ainsi que votre famille je vous plains sincèrement.

je ne peux, étant la supérieur de Tania auprès de notre ordre, permettre a une aussi versatile créature d'en être la suzeraine, il est des personnes au dessus de sa condition qui méritent plus d'égards et laisser ma sœur d'arme sous le joug d'une personne, aussi éduquée soit elle, qui ne sait tenir son rang, je ne saurais le laisser faire.


laisser Tania devoir obéir a un couple qui ne savait s'entendre quand le service de la Princesse pouvait la mobiliser a chaque instant? elle serait forcée de pourvoir a chaque caprices de la la mijaurée... non vraiment, impossible.

la vanillée était parfois capricieuse, mais au moins savait elle toujours tenir son rang. Et puis, s'engager chez les 45 permettait de voir du pays, et non de ramasser les assiettes cassées dans une scene de ménage...

Cah devrait avoir une conversation avec sa recrue, l'enjoignant a laisser tomber cette mascarade, elle avait assurément mieux a faire...

pour l'heure, elle n'allait pas aller se perdre dans les méandres de ce chateau inconnu a la recherche de Tania, elle attendit donc, que le maitre des lieux lui reponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
erratum



Messages : 4
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Dim 22 Mai - 8:42

Suivant Tania, Erratum arriva dans la salle ou les invités se regroupaient. Afin de montrer convenance et belle face devant les sang bleu ou sang commun, il fit une belle révérence avec son simple chapeau ou dépassait une grosse plume de faisan.

Se redressant de son salut, il entendit une belle femme blonde s'exprimer après que Tania l'avait présenté à ses amis, il se révélait que c'était la dame de cette belle demeure. Joliment tourné, le reproche n'était pas offensant, un simple rappel de certaines choses... mais tout dépendait de la sensibilité des personnes incriminées et dans le lot il y avait Tania. Là c'était sûr que la blonde apocalyptique allait bouger...

De plus la maîtresse de maison intervenait peut être au mauvais moment, Erratum savait que Tania était déstabilisé encore par son arrivée d'il y a cinq minutes. La réplique de Tania ne se fit pas attendre, elle allait prendre l'air.

Pour éviter de rester immobile, Erratum donna son chapeau à un valet qui se positionnait dans un coin. Cela permit à Erratum de voir la table ou quelques rafraîchissements attendaient. En continuant sur le même pas calme, la table se trouvait vite fait devant lui. Une petite coupe à la main, il attendait la suite des évènements. Si Tania avait besoin de son soutien, il sera là.

La maîtresse suivait Tania....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_geoffroy_

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 03/04/2010
Localisation : Avec elle...

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 23 Mai - 6:46

Geoffroy était assez heureux du déroulement de cet anoblissement.. Les invités semblaient tous se connaitre et aucun ne restaient dans un coin sans parler. Voilà qui faisait bien plaisir à voir. Il restait au près de sa sœur accueillant tour à tour les invités et recevant alors les diverses présentations. Les invités n'étant pas des plus nombreux il était donc bien plus aisé de retenir les différents noms et visages qui passaient devant lui. Une fois les présentations faites, il alla chercher un de ses gens resté dans la pièce pour qu'il fasse le service et serve ainsi à boire aux invités... Il ne fallait tout de même pas qu'ils s'assèchent à trop parler non plus ! Sourire aux lèvres, il saluait les personnes et engageait quelques banales discussions jusqu'à l'arrivée de son épouse. Il ne l'attendait pas vraiment à vrai dire, la pensant encore occupée à diverses tâches ou à dormir tout simplement.

Son arrivée fut des plus fracassantes malgré son calme apparent. Il secoua la tête légèrement à ses propos, connaissant sa soeur il savait que ça ne passerait pas... Soupirs de conséquences, il resta tout de même près de sa femme jusqu'à ce qu'elle quitte la pièce à la recherche de sa soeur, chose à ne pas faire bien entendu... Il se hata de la rejoindre et lui attraper le poignet pour la garder dans la pièce, il ne fallait tout de même pas qu'elle aille trop se frotter à sa soeur ni même la chercher à nouveau. Il se pencha alors vers elle et lui murmura à l'oreille.


Et bien... Ravi de te voir ici, je te pensais encore endormie comme lors de notre promenade dans nos jardins.. Mais vois tu, tu as tout simplement manqué une occasion de te taire, ces propos vont probablement faire capoter toute la cérémonie.. M'enfin... Je garderai seulement le bon comme toujours, ta sortie de ton sommeil.

Il la regarda un instant puis s'en écarta légèrement en voyant quelques personnes quitter déjà la pièce après lui avoir fait des remontrances.. Une certaine Cahuete l'avait pris à parti semble t-il. Il ferma les yeux un instant avant de lui répondre calmement.

D'une part damoiselle, je ne suis point Seigneur mais Vicomte, la différence est tout de même conséquente vous savez... Sachez que mon chateau est parfaitement gardé et en ordre la plupart du temps, sauf lorsque mes enfants font quelques bêtises... Quant au comportement de mon épouse, la diplomatie n'est pas son fort comme vous avez pu le constater, et vous savez tout comme moi comment sont les femmes, il suffit d'un mot entendu ou compris de travers pour que le ton monte et que tout cela finisse en eau de boudin. Cela dit Damoiselle, je vous retourne les compliments, que vos propos soient vrais ou non qu'importe, n'oubliez pas que vous êtes sur mes terres et que c'est à mon honneur que vous vous en prenez en clamant de telles choses. Je vous serai gré de garder vos paroles pour vous ou d'en baisser de ton. Je pense ma soeur suffisamment grande et intelligente pour savoir prendre ses propres décisions sans avoir à être imposées ou à être manipulées par un ou une quelconque supérieur. Sur ce damoiselle, j'ai bien peur que cette cérémonie touche à sa fin bien malheureusement, vous me voyez attristé et je vous présente à vous ainsi qu'à tous mes plus plates excuses pour ces déconvenues qui ont conduit à cette situation..

Il s'inclina légèrement et regarda un bref instant sa femme, ne sachant trop quoi faire ni quoi dire, elle restait sa femme malgré tout, sachant pertinemment qu'elle avait dit cela sous le ton de l'humour, mais un humour qu'il ne fallait pas sortir à ce moment et devant des personnes qu'elle ne connaissait pas. Il finit par marcher quelques pas afin de s'adosser contre un mur pour observer la suite des évènements sans pouvoir plus rien contrôler, observer la déchéance prendre place et gâcher le plaisir qu'il pouvait avoir d'offrir une terre à la seule famille qui lui restait en dehors de son épouse et ses deux enfants.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 23 Mai - 7:42

La porte s'ouvrit, laissant apparaitre une Tania plutôt calme... du moins en apparence.
Quiconque la connaissait vraiment, savait que cela devait bouillonner à l'intérieur, tel un volcan.
Fort heureusement, la blondinette n'avait nullement l'intention d'entrer en éruption.
Le jardinier par contre aurait une mauvaise surprise....
L'ange apocalyptique avait passé ses nerfs... enfin son épée... les deux à vrai dire, sur quelques arbres alentours.

Tania balaya la salle d'un coup d'oeil rapide. Tiens tiens.... la Mégère non apprivoisée n'était plus là. Qu'importe, sa présence n'était pas vraiment nécessaire pour ce qui allait être dit, et quand bien même, elle s'en tamponnait le coquillard la blonde.
Certes elle allait gâcher le plaisir de l'épouse de son frère qu'elle soupçonnait fort d'être intervenue ainsi dans l'unique but justement de ruiner la cérémonie.
Et voilà la monstrueuse Tania qui allait annoncer ce que la dame de maison souhaitait sans même attendre son retour ! Mais après tout.... elle aurait matière à jubiler plus tard.

Ce que Tania déplorait le plus ? De ne jamais avoir cru les ragots concernant sa Plumatique demie belle soeur. Non non, elle allait même jusqu'à la défendre.
En attendant, si elle en avait pris acte, tout le monde ne se retrouverait pas en ces lieux, dans une situation des plus inconfortables.... Tania n'aurait jamais accepté l'offre de son frère. Mais ce qui était fait ne pouvait pas être défait.

Nul besoin d'attirer l'attention à l'instant, elle l'avait, nul doute en cela. Elle prit donc la parole. Sa voix était calme et étrangement douce.



Mes chers amis, tout d'abord un grand merci de vous être déplacés. Cela me touche énormément et me prouve l'amitié que vous me portez. Amitié que je vous porte tout autant bien entendu. Je tiens également à m'excuser pour ce dont vous avez été témoin mais aussi parce que je vous ai fait venir pour rien.

Son regard se posa sur Erra, qui avait fait tout ce chemin alors que son travail lui prenait beaucoup de son temps. Tania culpabilisait. Dieu qu'elle détestait cela !

La suite s'adressa à son demi-frère


Geoffroy, tu sais à quel point je tiens à toi. M'offrir de devenir ta vassale était pour moi un honneur, bien plus pour le sens que cela a que pour le fief en lui même. Qui ne rêverait pas de pouvoir servir sa propre famille ?
Tu comprendras aisément que l'intervention de ton épouse change tout. Je pourrais très bien jouer les hypocrites, faire abstraction de ce qu'il s'est passé et devenir noble. Mais je suis bien trop fière et intègre pour cela. Jamais je ne pourrai jurer de servir,d'aider ou même jurer fidélité à ta femme. .


Tania fit une courte pose. Un verre lui faisait de l'oeil et parler rendait le gosier sec. Elle le vida d'une traite et reprit

Garde donc ton fief, et rassure ta femme, elle pourra l'octroyer à une personne qu'elle aura choisi elle même. Et tant qu'on y est je te serais reconnaissante d'en aviser le Hérault, qu'elle ne se déplace pas inutilement. Je te plains sincèrement Geoffroy...

Oh oui elle le plaignait sincèrement. Finalement il valait mieux être gueuse et libre...
Dernier petit discours à l'attention de l'assemblée.


Eh bien mes amis, je vous invite tous à quitter ce domaine, comme moi. A moins bien sûr que vous préfériez rester et apprécier jusque au bout l'accueil chaleureux de la famille Fairdowns. Pour ma part, si tu n'y vois pas d'inconvénient Geoffroy, je n'y mettrai plus un pied.

Non, elle ne partirait pas une nouvelle fois en claquant la porte, elle attendrait ses invités. Elle leur devait bien ça après tout.

Elle prit donc place sur un siège et attendit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damisella de Roanne

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   Lun 23 Mai - 8:48

Un sourcil levé j'écoute Tania expliquer son refus qui semble pourtant lui couter. Sa tendresse envers son frère est réelle mais l'épouse .... Je ne peux hélas qu'approuver la décision de Tania qui se serait retrouvée vassale de cette dame dans les propos desquels je n'ai ressenti nulle envie de plaisanter.
Je me tourne vers le maitre du domaine


Vicomte, je suis navrée d'avoir été témoin de cet....embarras. Sachez que j'en sortirai le souvenir de ma mémoire au plus tôt.
Je tiens à vous remercier pour votre accueil qui fut fort courtois, veuillez adresser nos salutations à votre épouse.


Il ne reste plus qu'à faire une sortie digne pour ne pas gêner davantage notre hôte, je pose la coupe encore à demi pleine sur une table et me tourne vers mes amis, attendant leur décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Tania de la Chambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Tania de la Chambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Walt Disney World - Hôtels - Chambre 5 personnes
» ma chambre entierement relookee
» Le Capitaine Dadis Camara (Interview dans sa chambre à coucher).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Nid des De la Chambre :: Vicomté de Rochechinard: Demeure Familiale :: Le château :: Aile Nord: Pièces à vivre :: Salle d'apparats :: [Les annoblissements]-
Sauter vers: