Le Nid des De la Chambre
Bienvenue par ici!
Surtout n'hésitez pas et entrez, on vous accueillera avec plaisir!



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 158
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]   Mar 18 Jan - 15:06

Pathan a écrit:
Après une longue pause, durant laquelle le Gouverneur et le Connétable avait prit le temps de faire chacun un discours, et durant laquelle chacun put discuter de chose et d’autre, le capitaine se redirigea devant les soldats présent.

Il lève les mains pour réclamer le silence, et quand celui ci fut a peut près complet, il enchaîne


Je demande maintenant au Chef de Lances et Maistre Instructeur Geoffroy, ainsi qu’au Chef de Lance et Maistre Armurier Thiberian de me rejoindre ici.

Thiberian a écrit:
Après les discours du Gouverneur et du Connétable et pensant qu'ils étaient tous venu pour boire finalement et bien...ils s'étaient donc mis à boire, bière, chartreuse et génépi coulaient à flot et les voix fortes et graves des soldats se faisaient entendre tantôt en chants, tantôt en rires
Cependant le Capitaine, après avoir bien picolé quelques heures même s'il veut pas l'admettre, leva la main pour réclamer le silence et leur demanda à Geof et à lui de s'avancer.

Thiberian se leva donc prestement, chancela imperceptiblement car c'est pas bon de se lever comme ça après avoir consommé, et s'avança pour rejoindre le chef avec un grand sourire sur le visage.


Maistre Armurier Thiberian, mes respects et à vos ordres "bis" mon Capitaine !

_geoffroy_ a écrit:
Fallait pas qu'il se lève le premier, plutôt passer derrière et suivre, après tout c'était moins fatigant ! Il se leva donc à son tour quand Thiberian prit la peine de faire de même, puis s'avança vers le Capitaine, attendant que son complice en ai fini sa présentation toussah toussah. Il finit donc par lui faire face, au Capitaine, puis frappa son coeur, le sien, de son poing pour le saluer correctement.

Mes respects Capitaine, Maistre Instructeur Geoffroy, à vos ordres.

Il se mit de coté pour se glisser sur la même ligne que Thiberian et attendit la suite tranquillement sans quitter du regard son Capitaine.

Pathan a écrit:
Les deux hommes à présent devant lui, Pathan se permit un petit sourire devant l’état des deux chefs de lance.
Vous voici donc messieurs. Ce qui va suivre est d’une grande importance pour la suite de vos carrières respectives.


Nous avons en commun nos fonctions passées Gouverneur et Capitaine, notre amour du duché et notre volonté de le garder en sécurité.
Je vais donc user ce jour, du droit réservé à chaque Capitaine.

Messire Thiberian, je vous nomme devant tout ici réunis conseiller militaire. Vous pouvez donc ranger votre uniforme et passer prendre celui représentant votre nouvelle fonction.
Mais gardez bien ceci en mémoire, ce qu’un Capitaine fait, un autre peu le défaire, ne prenez donc pas cette nomination pour acquise. Chaque jour sera pour vous, un jour nouveau pour prouvez que la confiance que j’ai en vous n’est pas surfaite. Car en plus des fonctions de conseillers, vous gardez celles de Maistre Armurier. Et si je dois par malheur constater le moindre relâchement de votre part, sachez que je n’hésiterai pas à prendre les mesures qui s’imposeront.

Quand a vous Geoffroy, je comptais aussi vous nommer, mais hélas, les derniers jours n’ont pas plaider en faveur de cette nomination. Je dois donc prendre en compte les différents avis reçu et bien que je pense que vous pourriez accomplir cette tache, tous ne pensent pas comme moi. Mais ne désespérez pas, je vais suivre vos prochains jours, et peut être la situation évoluera plus favorablement.


Il fait une pause afin de reprendre ses esprits avant de s’adresser a l’ensemble des auditeurs.

Voyez soldats, l’ascension au sein de notre Ost est réellement possible. Vous qui travaillez chaque jour sans ménager vos peines, serez peut être un jour à cette place, pour recevoir le même honneur.

Saluez comme il se doit le Conseiller Militaire Thiberian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesdelachambre.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 158
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]   Mar 18 Jan - 15:07

_geoffroy_ a écrit:
Geoffroy écouta les paroles du Capitaine, un peu intrigué tout de même par ce qu'il venait de dire. Pourquoi le convier à venir se présenter devant lui si c'était pour ça ? Il se gratta le bras droit légèrement en écoutant jusqu'au bout. Lorsqu'il eut terminé, il jeta un oeil sur son camarade Thiberian fraichement nommé Conseiller Militaire.

Conseiller Militaire Thiberian Baccard, toutes mes félicitations, j'espère que vous m'excuserez si je prends la parole avant vous, mais j'ai quelques petites choses importantes à annoncer.

Il esquissa un léger sourire amusé, vouvoyer ainsi son ami n'était pas chose très courante, surtout pour lui. Il se retourna alors vers le Capitaine et prit la parole.

Mon Capitaine, je vous remercie pour votre désir de me faire grimper cette marche menant tout droit au grade le plus élevé de notre ost, Conseiller Militaire. Je ne saurais dire si ma carrière est suffisamment longue ou méritante pour cela, mais je tenais à vous remercier pour votre confiance.

Se tournant alors vers le Gouverneur, il le salua d'un signe militaire avant de prendre la parole.

Vostre Grasce, Chef des armées de nostre province, je vais m'adresser directement à vous, avec votre permission. Je tiens à vous présenter ma démission, effective dès ce moment, de notre ost du Lyonnais Dauphiné. Cet ost que j'ai servi depuis suffisamment longtemps pour en connaitre la plupart si ce n'est tous, les recoins, ne correspond plus à l'idéal que je défendais à mon entrée au sein de cette institution. Je tiens donc à vous remercier, vostre Grasce, de m'avoir ouvert les yeux sur la douce utopie sur laquelle je berçais mes nuits, comme quoi notre ost se trouvait être l'endroit le plus apolitique qui soit. Je comprends tout à fait vostre hargne à mon égard et vostre besoin de forcer vos subordonnés à faire ce que vous n'avez le courage de dire ou de faire, nous ne naissons point tous avec des tripes. Je comprends également que vous avez enfin pu avoir vengeance, là où j'avais décidé en ma qualité de Maistre Instructeur de vostre incapacité à devenir un bon soldat, vous décidez en votre qualité de Gouverneur, sans aucune notion de ce qu'est notre ost ou simplement ce qu'elle est devenue, en ayant été renvoyé de l'école militaire, votre refus de m'octroyer ce grade de Conseiller Militaire. Comme vous le voyez, je prends cette intervention avec le sourire et ne vous en veux point, je ne puis prendre cette intervention au sérieux sachant votre incompatibilité avec notre ost et ne connaissant pas la valeur de nos soldats, c'est un peu comme si je me faisais juger par un civil n'ayant aucune connaissance militaire, sur ma carrière de soldat.

Il s'arrêta un instant et s'inclina légèrement pour le saluer. Il en profita pour se tourner à nouveau en direction du Grand Maistre des Lances Geronimo.

Grand Maistre des Lances, nous n'avons point été toujours en accord, que ce soit durant ma carrière de soldat ou lors de mes mandats politiques, cependant je vous sais homme de parole, et c'est pourquoi je m'adresse directement à vous. J'aimerais que ma fonction de Maistre Instructeur revienne à l'Instructeur Milyena. Elle est à mon sens, l'Instructeur la plus qualifiée et disponible pour prendre la suite au sein de l'école de formation. Je vous demande cela comme une faveur, non pas que je considère mes autres Instructeurs pas assez compétents pour cela, mais je pense sincèrement qu'elle est la plus méritante à ce poste. Je vous inviterai également à lui donner promotion, c'est un soldat de valeur, et un Maistre Troupier ne ferait point bonne mesure.

Il le salua de nouveau d'un signe militaire puis se tourna vers les autres soldats.

Mes frères d'armes, ce n'est non sans peine que je vous annonce ma démission. Certains me connaissent, d'autres pas, mais sachez que vous me manquerez tous autant que vous êtes. Je ne vous demanderai qu'une seule chose, gardez la tête haute, portez fièrement votre uniforme parce que l'image de notre ost n'est reflété que par vous, et non pas par une poignée de dirigeants. Je ne saurais trop vous conseiller de vous adapter au mieux à vos locaux, à vos supérieurs, mais sûrement pas de changer de comportement. Vous êtes ce que vous faites ne l'oubliez pas, et nul n'a le droit d'entâcher votre fierté.

Il s'arrêta quelques secondes, laissant un silence s'installer, avant de dire haut et fort un.

Sainct Georges et Dalphiné !

Il se retourna vers le Capitaine puis retira sa veste d'uniforme pour la lui remettre.

Nynaève87 a écrit:
Nyna dans un petit coin observait la scène en fronçant les sourcils... décidément beaucoup de choses qu'elle ne comprenait pas en ce moment. Ou elle vieillissait vraiment ou l'on marchait sur la tête... doucement elle porta sa choppe jusqu'à ses lèvres le regard se durcissant peu à peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesdelachambre.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 158
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]   Mar 18 Jan - 15:09

DarkDivina a écrit:
DarkDivina suivait attentive tout ce qu'il se passait, elle était contente pour Thiberian car c'était un frère d'arme qui avait su faire ses mérites mais quant à l'annonce du refus de la nomination pour le chef des lances Geoffroy, elle fronça les sourcils, le visage grave...
Elle ne savait pas pourquoi mais ça allait tourner au vinaigre et c'est alors que le Maistre-Instructeur prit la parole, d'abord félicitant le nouveau Conseiller Militaire puis en remerciant.
Et le Maistre-Instructeur annonça sa démission.
Un choc se fit pour la soldate...Tout d'abord, elle resta médusée, ne réalisant pas ce qu'il avait dis puis la réalité rattrapa tout.
Il est la personne qui l'avait recruté alors qu'elle regardait pousser les légumes, la personne qui lui avait fais prêté le Serment et en tout s'écroulait en une seconde.
Tout ça pour la politique...
Son intuition lui disait que beaucoups de démissions auraient lieu...

L'Ost tel qu'elle le connaissait allait changer complêtement, son regard devient vide.

Une larme perla sur sa joue.

Que se passait-il?


Soleil a écrit:
Soleil n'écoute pas longtemps les discours de ce soir.

Elle est déçue que la nomination de Thiberian soit gâchée par ce refus vis à vis de Geoffroy.

Elle ne dit rien ici, mais fait demi tour et se rend au bureau de son seigneur des lances.
La décision est prise, elle démissionne.

daisydell a écrit:
La troupiere ecouta sagement les paroles du maitre-instructeur ...elle etait degoutee parce qu elle venait de voir et entendre.

Bien sur elle etait ravie pour son ami Thib..il meritait cette nomination prestigieuse mais ce soir l ost la degoutait...pour ne pas plutot dire la noblesse la degoutait.
Une fois que l homme eue retirer son uniforme..elle se leva..se dirigea vers Thib..le salua d un salut militaire et se retourna vers son maitre instructeur lui rendant son dernier salut
.
Daisy avait connue Geoffroy quand il etait capitaine et ses grandes qualités lui avait plu tout de suite.


Dommage se soir l ost vient de perdre un tres gros morceau!
Mes respects Maitre-Instructeur Geoffroy!


Daisy tourna sur ses talons et sortit en claquant la porte..il n etait plus lieu pour elle de rester dans cette mascarade..elle avait d autres chats a fouetter et une guerre a gagner.

Ka_Devirieux a écrit:
Ka lança tout d'abord un regard à Pathan. Si de belles promesses n'avaient été faites sans son accord dès le début rien de tout cela ne serait en cours. Il s'avança ensuite les mains tenues dans le dos face au regard aux habitudes moqueuses qu'il connaissait bien chez l'homme.

Geoffroy de Boissieu...Tout d'abord, ç'aura été apparemment sans ma permission car je ne me suis pas l'entendue la donner.

Tout d'abord, gardez votre démission que vous présenterez au Capitaine en son bureau, à lui de l'accepter ou non.

Vous me parlez d'apolitisme à nouveau dans l'ost...A nouveau nos visions semblent totalement différente voyez vous...J'ai pour ma part bien l'impression que votre geste l'est plus qu'autre chose, politique...

Qu'êtes vous? Frustré...? Frustré de n'être conseiller militaire? Et qu'est ce donc qu'un conseiller militaire excepté l'un des postes qui a le plus de liens entre l'ost et la politique?

Tout comme ... Est-ce donc une attitude apolitique que de faire porter des courriers militaires en salle de doléances...? Car biensûr le fait que cela vous a malheureusement empêché de voter aux élections Lyonnaises n'y soit pour rien du tout...
Ironise...

Alors voyez-vous...La politique... d'un côté, le fait de ne pas vous nommer conseiller militaire, c'est vous en préserver...et peut-être l'ost aussi.

Quant à vos compétences, vous auriez la reconnaissance que pour ma part, je ne remets pas les vôtres en doute, je sais que vous en avez, tout comme de l'énergie, le problème, Geoffroy, est que vous en usiez parfois à mauvais usage, comme par exemple les jugements que vous vous permettez souvent sur des premières impressions.

Dès le début du mandat, Pathan avait suggéré vos deux noms au conseil de guerre. Et laissez moi vous dire que toutes les voies n'étaient pas non plus en vôtre faveur comparé à Thibérian. Le fait d'ailleurs que le Capitaine n'aie pas écouté ces avis là au début est-il pour vous aussi politique? Sachant qu'il était votre prédécesseur dans la même liste ducale...D'après vous..?

Mais l'Ost vous restera ouvert pour quand vous verrez plus loin que le bout de votre nez, quand là où vous voyez une vengeance, et me pensez rancunier c'est bien mal me connaître, moi j'estime justement éviter le "politisme" de l'Ost. Le Grade de conseiller militaire n'est pas un dû non plus suite à un mandat de capitaine. Maintenant croyez-moi ou non mais tel est mon raisonnement plutôt que de quelconque sentiments hostiles à votre égard. Nombreux sont les personnes en cet ost, notamment au conseil de guerre, avec qui je me suis déjà pris le bec, ce n'est pas pour autant que j'ai opéré quelconque vengeance.

Alors si vous voulez vraiment démissionner Geoffroy...Montrez-vous tout justement apolitique et digne de l'ost que vous prônez en assurant les arrières de ce que vous avez bâti à l'école, et ne partez pas tel un malpropre que l'on jette et que vous n'êtes pas.


Il le regarda, déçu de tant de potentiel peut-être gâché par de fausses interprétations continuelles... Puis se tourna vers Thibérian;

Félicitations... Il lui frappa sur l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesdelachambre.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 158
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]   Mar 18 Jan - 15:10

Justine a écrit:
Justine écoutait, les bras croisés, ne sachant que penser... Mais visiblement des malentendus, des mauvaises interprétations à l'origine de ce grave conflit... Elle regarda son fiancé, puis Geoffroy, désolée d'une telle situation... elle s'avança alors...

- Geoffroy, de ce que j'en ai vu... l'Ost a besoin de vous, il me semble que... que vous connaissez moult choses ici lieu, et... enfin... ce serait bien que vous restiez... je vous en prie... votre travail n'est pas terminé...

Elle se mordit la lèvre, comprenant ce qu'il pouvait ressentir... mais ne pouvait prendre parti non plus... Un regard vers Ka, elle soupira...

_geoffroy_ a écrit:
Geoffroy écouta les paroles du Gouverneur en souriant par moment, ses pensées tournaient bien vite mais pour sûr qu'il ne les laisserait pas s'échapper de sa tête. Il resta de marbre en répondant tranquillement.

Comme je vous l'ai dit, je ne regrette absolument pas. Être Conseiller Militaire ou non n'est qu'une accession à un grade un peu plus élevé. Je ne tiens même pas à revenir sur vos décisions, elle vous sont propres et je n'ai absolument pas l'envie de connaitre tout ce qui pourrait vous passer par la tête.

Maintenant que vous me sortiez de telles calomnies me fait doucement sourire, votre paranoïa sans faille continue de vous suivre. J'ai toujours su différencier la politique de mes fonctions au sein de notre ost, je n'aurais certainement pas tenu si longtemps soldat sinon avec mon accession en politique. Les courriers en doléance m'ont permis d'avoir une réponse claire et fiable de votre part. La seule façon de se faire entendre lorsque l'on porte l'uniforme de la part de ses supérieurs en dehors de belles promesses.

Si j'étais tant pressé de rejoindre Lyon, ce n'est point pour des raisons politiques, mais bel et bien pour retrouver ma famille qui m'y attend. Vous savez la famille, les valeurs qui en découlent. J'ai la chance d'avoir icelieu deux familles, la première vous êtes en plein dedans, il s'agit de mes frères d'armes ci présent. La deuxième étant celle que je m'efforce de bâtir jour après jour avec mon épouse. J'espère vostre Grasce, qu'un jour vous connaitrez également cet état d'âme, que vous n'aurez plus le goût de rien lorsque vous serez loin de votre "famille".

Cela dit, je n'ai point à juger de mes compétences, et n'ai nullement demandé à ce que l'on me nomme Conseiller Militaire parce que je fus Capitaine ou encore Gouverneur, je n'ai jamais avancé de tels arguments, j'aimerais que vous fassiez de même. Mais puisque vous en parlez, je voudrais vous rappeler quelque chose que peut être vous n'avez pas saisi au niveau de notre Corpus, les Conseillers Militaires sont des Conseillers, ils n'ont ainsi aucun pouvoir décisionnel. Ils veillent à ce que le Capitaine en place gère correctement notre ost et le conseillent sur divers sujets selon les mandats et la situation. J'ai moi même fait nommer trois conseillers militaires, et ils ne faisaient pas tous l'unanimité. C'était mon choix. J'ose espérer vostre Grasce que vous comprendrez un jour que ce n'est pas en usant d'ingérance de par vos fonctions que vous parviendrez à rendre les choses meilleures que ce qu'elles sont actuellement.


Il ne chercha pas plus loin, de toute façon deux avis opposés ne parviendraient pas à s'entendre, encore moins quand il prenait cette décision de tourner la page sur deux ans de loyaux service pour son Duché et cette institution. Il se tourna vers le Capitaine et le salua une dernière fois.

Mon Capitaine, avec tous mes respects, je vous souhaite une bonne continuation.

Il se retourna et sortit de cette pièce où l'atmosphère devenait trop lourde pour lui.

jacochere a écrit:
What a Face affraid mais que se passe t'il d'une fête sa devient un lynchage c'est sur que _geoffroy_ avait le sang chaud , il se rappela de sa 1er rencontre justement avec Thib quand il se présenta en tant qu'aide Armurier ,il n'avait pas fallu plus de 10 mn que lui et le tout jeune aide de camp s'empoigne , après il apprit à le connaitre et à se rendre de menus services
il ne rentrera pas dans les détails car il n'en connaissais pas les tenants et encore moins les aboutissants , mais une chose est certain l'ost perdait encore un de c'et fils , nous un frère

il fut très content de la nomination de Thib en tant que CM


félicitation Thib

PAR SAINCT-GEORGES ET DALPHINE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leniddesdelachambre.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grenoble][La fin de deux années de loyaux services][Janvier 1459]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Schtroumpf Leblon Delienne 2012
» editions des deux coq d'or
» Deux belles montres des années 1930
» Nous Deux
» [Wii] Harry Potter Lego, Années 1 à 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Nid des De la Chambre :: Vicomté de Rochechinard: Demeure Familiale :: Le château :: Aile Est: Aile Familiale :: Grande bibliothèque :: Livres :: Divers :: RPs d'ailleurs-
Sauter vers: